2 rue Rodier, 97458 Saint-Pierre, La Réunion
0262 96 99 00
0262 96 99 01

AU CŒUR DE LA JUSTICE…

Les seconde GA au Palais de Justice de St Pierre, 31/01/2017

Dans le cadre de l’Enseignement Moral et Civique et du cours d’économie-droit, les élèves de seconde GA 1 et GA2 accompagnés de leurs professeurs, Mme MAITRE Sabrina et Mme Fouilhoux Aline se sont rendus au Tribunal de St Pierre pour assister à des audiences en correctionnelle le 31 janvier 2017.

Ils ont découvert la justice avec son protocole extrêmement codifié, ses procédures et ont attentivement observé le déroulement des affaires.

Voici le résumé de trois d’entre-elles :

Affaire n°1 : L’homme a comparu devant le Tribunal car il a vendu dans son épicerie des boissons alcoolisées, sans être en conformité car n’ayant pas de Licence IV. Une enquête a été ouverte suite à un trouble de voisinage et aux nuisances sonores générées par l’établissement. L’individu qui a reconnu les faits a été condamné à une amende de 500 euros + 1500 euros en sursis qu’il ne paiera pas s’il se conforme aux règles en vigueur.

Affaire n°2. L’affaire concerne des faits de violence commis par un homme sur ses ascendants. De retour à la Réunion après un long  séjour en métropole, il est hébergé chez ses parents, car se retrouve sans emploi. Mais très vite, leur relation se détériore et l’homme sombre dans l’alcoolisme. Un soir, suite à une violente dispute, il blesse sa mère au visage qui décide de porter plainte, celle-ci vivant depuis les faits « dans la hantise de voir son fils revenir au domicile ». Déjà condamné en 2010 pour dégradation de biens publics, l’homme reconnait les faits qui lui sont reprochés. Il confiera au Tribunal son incapacité à gérer son alcoolisme et ses insomnies.

Reconnu coupable, il sera donc condamné à 5 mois d’emprisonnement avec sursis, 2 ans de mise à l’épreuve, l’obligation de suivre des soins et l’interdiction de se rendre au domicile de ses parents.

Affaire n°3. L’homme a comparu pour violences commises sur sa concubine qui venait de le quitter. Il s’est rendu au domicile de celle-ci,  a fabriqué et lancé dans le jardin un cocktail molotov en présence de leurs enfants. Malgré une plainte déposée à la police, l’homme a réitéré son geste ultérieurement.

Déjà condamné à 9 reprises pour faits de vols, il a été reconnu coupable pour ces faits de violences et exécutera une peine d’emprisonnement de 6 mois dont 3 mois ferme à la Maison d’arrêt de St Pierre, il est soumis à l’obligation de suivre des soins et de changer de comportement (mise à l’épreuve pendant 2 ans).

Bilan de la sortie

Certains élèves ont été étonnés non seulement par le nombre d’affaires traitées en une matinée (soit 8 affaires) mais surtout par la teneur des affaires (violences notamment faites aux femmes, alcoolisme). Ils ont compris durant la diversité des procès que c’est d’eux même et de leur entourage dont il pourrait s’agir. Cela a été l’occasion de prendre conscience de la gravité de certains actes et des conséquences qui en découlent.

Tous ont trouvé utile de voir la justice en pratique (déroulement d’une affaire, les acteurs de la justice et leur rôle, les peines prononcées etc….). Ils sont ainsi passés de l’univers fermé du lycée à un lieu public, officiel et ouvert à l’ensemble de la société où se côtoient adultes et jeunes, professionnels et société civile, délinquants et victimes.

Cette sortie a été ainsi une riche expérience pour eux dans l’approche de l’éducation à la citoyenneté.                                                                                                                             Mme MAITRE S.

Schéma de la salle d’audience par une élève de seconde GA1
Schéma de la salle d’audience par une élève de seconde GA1
8 février 2017