2 rue Rodier, 97458 Saint-Pierre, La Réunion
0262 96 99 00
0262 96 99 01

Conférence d’astronomie le lundi 6 mars 2017

Nous avons accueilli Matthieu Renaud, astronome chercheur au Laboratoire Univers et Particules de Montpellier (LUPM), pour une conférence sur les supernovæ, ces explosions cataclysmiques d’étoiles en fin de vie, dont la dernière fut observée en 1987 dans le Grand Nuage de Magellan dans l’hémisphère sud, visible à l’œil nu depuis la Réunion. Ces objets célestes sont actuellement beaucoup étudiés et ont fait l’objet d’un rassemblement d’une 100aine d’astronomes du monde entier en février pour un symposium d’une semaine à Saint-Gilles.

Au lycée, c’est un public averti de 3 classes de 1°S1, 1°S4 et T°S3 qui ont pu suivre cette conférence. Une première partie de l’exposé a porté sur les supernovæ, leur observation dans les différentes longueurs d’onde, les rayons cosmiques et l’astronomie gamma, les mécanismes mis en jeu lors de leur explosion dans l’espace à des énergies colossales, leur importance dans l’évolution de l’univers en fabriquant et essaimant les atomes lourds nécessaires à la vie (nous sommes tous composés de restes de supernovae).

De nombreuses questions ont été posées par la suite sur le travail de chercheur, les formations universitaires en astronomie, les métiers en astrophysique, l’évolution de la recherche au niveau international… Des échanges riches qui ont pu éclairer les élèves sur cette orientation scientifique possible dans les études post-bac. Merci à Matthieu Renaud pour avoir consacré une partie de son temps pour nos élèves, fait un exposé de qualité et peut-être éveillé des vocations futures !

 

Hervé Roy

Conférence en astronomie sur les supernovæ, mot d’une élève :

« La conférence sur l’astronomie a été une expérience très intéressante et enrichissante. On a eu la chance d’avoir un professionnel qui a su nous exposer la complexité de l’Univers avec les mots simples et compréhensibles pour des lycéens. Ce fut une chance d’y assister. » Angélique Audebert, 1°S4

31 mars 2017