2 rue Rodier, 97458 Saint-Pierre, La Réunion
0262 96 99 00
0262 96 99 01

Séjour linguistique en Australie Perth du 13 Mars au 01 Avril 2018

Qu’attend- on d’un séjour linguistique dans un pays Anglophone ?

Cette interrogation, aussi évidente soit-elle est à traiter selon différents points de vue.  Globalement, pour l’ensemble des participants la réponse est : une amélioration du niveau d’Anglais. Certes, mais pas que …

En effet, si l’on considère que les élèves ont tous étaient ravis de leur séjour, qu’ils ont effectivement amélioré leur niveau d’Anglais et qu’ils ont pris confiance en eux à l’oral, le bilan est certes très positif mais on est encore loin du bilan réel de ce séjour.

Ce qui me paraît le plus extraordinaire dans ce séjour c’est l’acquisition de l’autonomie des enfants. Les  trente six jeunes avec lesquels nous sommes partis étaient des élèves de cycle 4. Le jour du départ, pour prendre le bus devant le lycée, certains élèves, dont c’était le premier séjour à l’étranger, pleuraient.

Et pour cause, il n’y a rien d’évident à quitter sa famille, ses amis et son île même si l’on est heureux de participer à un voyage scolaire.

L’arrivée à Perth n’a pas était non plus de tout repos au niveau émotionnel, les enfants ont retrouvés ‘’in médias res’’ les familles qui allaient les accueillir pendant la durée du séjour. Une carte du réseau de bus, métro et train leur a été distribuée et c’est à ce moment là, que le séjour a vraiment commencé.

Il a fallu s’adapter : se faire à de nouvelles règles familiales, s’habituer à de nouvelles règles scolaires, vivre en communauté en respectant les désirs, les peurs, les manies des autres (les élèves étaient en binôme dans leur famille), intégrer les codes d’un pays étranger, ses coutumes, son mode de vie, sa nourriture…

Tout cela a pris du temps mais au bout d’une semaine les élèves étaient en confiance.

Il fallait que les « chaperonnes » (comme on nous appelle là-bas) puissent tout à la fois rassurer tout en étant ferme, permettre l’acquisition de cette autonomie sans être libertaire et surveiller les élèves en toute bienveillance.

Le côté humain de ce séjour est lui aussi notable. Les enfants sont devenus les « amis » des familles qui les ont reçus. Par delà le fait qu’ils étaient leurs hôtes, ils ont aussi été les ambassadeurs de notre département. Un merveilleux mélange de cultures, de religions, des découvertes culinaires…qui ont fasciné les Australiens qui parfois ont des difficultés à intégrer les communautés indigènes et nouvellement immigrantes de leur propre pays.

Les accompagnantes ont pu aussi assister à des cours et matérialiser la notion ‘’d’îlots d’interaction’’ et leur mise en place avec des élèves. Des rencontres fructueuses aussi, ont fait naître de nouveaux projets avec des professeurs de français et d’Anglais d’autres établissements.

En conclusion pour dresser le bilan de ce séjour linguistique : les élèves ont indéniablement  amélioré leurs capacités à interagir à l’oral. Chacun a obtenu un diplôme notifiant son niveau international en langue Anglaise. Et tous en sont sortis grandi, tant par l’apprentissage de l’autonomie que par le mieux vivre en communauté. Les notions de respect de soi, d’autrui dans un groupe, de concession, de partage ont été travaillées parallèlement au milieu des fous rires, des nombreuses découvertes et de joie partagée ailleurs mais ensemble.

Lynthone Narinsamy, Annick Agathe et Virginie Vieira da Silva

18 mai 2018