2 rue Rodier, 97458 Saint-Pierre, La Réunion
0262 96 99 00
0262 96 99 01

CPGE

Un cycle préparatoire pour accéder aux meilleures écoles d'ingénieurs ( MPSI : Mathématiques - Physiques et Sciences de l'Ingénieur, MP : Mathématiques - Physiques)

LaSalle Saint-Charles classé 43ème

Un cycle préparatoire pour accéder aux meilleures écoles d'ingénieur
Première année : mathématiques – physique – sciences de l’ingénieur
Deuxième année : mathématiques – physique

Le sigle CPGE désigne une Classe Préparatoire aux Grandes Écoles.
En fonction des écoles visées par la suite, un étudiant devra choisir la spécialité de sa CPGE.
Le lycée Saint Charles propose la spécialité MPSI/MP.

La MPSI (Mathématiques Physique et Sciences de l’Ingénieur), anciennement appelée Sup, est la première année de formation. La MP/MP* (Mathématiques Physique), anciennement appelée Spé, est la deuxième année.

Les enseignements de la filière MPSI/MP s’inscrivent dans la continuité des programmes de terminale scientifique. Ils ont vocation à apporter les connaissances et méthodes fondamentales indispensables à la formation d’un futur ingénieur, enseignant ou chercheur.

En CPGE MPSI et MP/MP*, les mathématiques et la physique constituent le socle fondamental de l’enseignement ; les cours de SI (Sciences de l’Ingénieur), ceux de chimie et d’informatique viennent compléter la formation scientifique de l’étudiant. En parallèle, se trouvent également des disciplines littéraires : le Français, une langue vivante 1 et, éventuellement, une langue vivante 2. Ces matières qui peuvent sembler plus détachées du sujet, sont importantes et ne doivent pas être prises à la légère, car leur poids est bien réel aux concours.

La section est reservée aux étudiants sortant de terminale S, peu importe la spécialité. Pour réussir en MPSI/MP, nul besoin d’être un génie. Il faut avant tout aimer et éprouver de la curiosité envers le monde scientifi que et spécialement les mathématiques et la physique-chimie. Il sera évidemment utile d’être à l’aise dans ces disciplines et d’avoir obtenu des résultats satisfaisants en première et terminale. Il faut être prêt à fournir d’importants eff orts de travail car le rythme est soutenu et le niveau d’exigence est élevé, mais il faut surtout apprendre à organiser son travail.

Des générations entières y sont parvenues avant, alors pourquoi pas vous ? Tentez l’expérience…

La CPGE MPSI/MP : quels sont les débouchés ?

Les débouchés de la classe préparatoire MPSI/MP sont nombreux et diversifiés :

  • MATHÉMATIQUES : Ingénieur en Mathématiques appliqués, Mathématiques Financiers, Statisticien.
  • INFORMATIQUE : Ingénieur informaticien, Ingénieur en télécommunications, Ingénieur Réseau/Web …
  • AÉRONAUTIQUE : Ingénieur aéronautique ( mécanique spatiale, conception d’appareils aéronautiques, programmation de trajectoires …)
  • ACOUSTIQUE : Ingénieur acousticien, Ingénieur mécanique vibration (Etude et mesure des bruits environnants, Recherche de diminution du bruit …)
  • RECHERCHE : Chercheur en Mathématiques ou en Physique, Maître de conférence
  • AVIATION, NAVIGATION AÉRIENNE: Pilote d’avion, Contrôleur aérien,  …
  • ENSEIGNEMENT : Capes ou Agrégation de Mathématiques ou de Physique.
  • MANAGEMENT : Consultant, Manager (pour un produit ou un logiciel scientifique par exemple) ..
  • ÉCOLES DE COMMERCE
La CPGE MPSI/MP : quels sont les concours préparés ?

Pour accéder à une école d’ingénieur dont le diplôme est reconnu par la commission des titres d’ingénieur, il faut se présenter à des concours en deuxième année. Dans un souci d’efficacité et de simplification des procédures, les Grandes Écoles se sont regroupées sous le sigle SCEI (Service Commun des Écoles d’Ingénieurs). Les Écoles d’Ingénieurs et les banques de concours associées au SCEI sont :

polytechnique

ParisTech, ou Institut des sciences et technologies de Paris, est un Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES) constitué sous la forme d’un établissement public de coopération scientifique (EPCS).
L’établissement est une structure de coopération inter-écoles, œuvrant à l’élaboration de projets communs en formation, recherche et innovation dans le domaine des sciences, des technologies et du management.
Il regroupe douze grandes écoles d’ingénieurs et de commerce franciliennes, parmi les plus prestigieuses dans leur domaine.

centralesupelec

Dix écoles recrutent par le biais de ce concours :

l’École centrale Paris (EC Paris, ECP), l’École centrale de Lille (EC Lille), l’École centrale de Lyon (EC Lyon, ECL), l’École centrale de Marseille (EC Marseille, ECM), l’École centrale de Nantes (EC Nantes, ECN), l’École Supérieure d’Électricité (Supélec), l’Institut d’Optique Graduate School (SupOptique), l’École Nationale Supérieure de l’Électronique et de ses Applications (ENSEA), l’École nationale supérieure d’informatique pour l’industrie et l’entreprise (ENSIIE anciennement IIE), l’École navale.

CCP

Le service des concours communs polytechniques est heureux de vous accueillir sur son site. Nous mettons à votre disposition dans les pages suivantes, les informations qui vous permettront d’intégrer l’une des 34 écoles du Groupe Concours Polytechniques ou l’une des écoles en banque d’épreuves.

e3a

Réunir un panel d’écoles d’ingénieurs complémentaires qui donnent accès à la plus grande diversité de secteurs et de carrières.
Il n’existe pas un métier d’ingénieur mais 1000 métiers d’ingénieur.
Bien que différentes, toutes ces carrières ont en commun d’être placées sous le signe de la passion et de l’innovation. Passion de découvrir, d’entreprendre, de réaliser. Innovations technologiques, scientifiques ou managériales…

L’emploi du temps d’un étudiant en CPGE MPSI/MP est continué, en moyenne, de 32h d’enseignement (cours, TD, TP). A cela il faut ajouter des évaluations régulières avec des interrogations orales (khôlles) et des devoirs surveillés.

Horaires en MPSI
Mathématiques (12h) = 10h de cours + 2h de TD
Physique (6h) = 4h de cours + 1h de TD + 1h de TP
Chimie (2h) = 1h de cours + 1h de TP
Sciences de l’Ingénieur (2h) = 1h de cours et 1h de TD
Informatique (2h) = 1h de cours et 1h de TP
Français – Philosophie (2h) = 2h de cours
LV1 (2h) = 2h de cours
LV2 (2h) = 2h de cours
EPS (2h) = 2h de cours
Horaires en MP
Mathématiques (12h) = 10h de cours + 2h de TD
Physique (7h) = 5h de cours + 1h de TD + 1h de TP
Chimie (2h) = 1h de cours + 1h de TP
Sciences de l’Ingénieur (2h) = 1h de cours et 1h de TD
Informatique (2h) = 1h de cours et 1h de TD
T.I.P.E (2h) = 2h de TD
Français – Philosophie (2h) = 2h de cours
LV1 (2h) = 2h de cours
LV2 (2h) = 2h de cours
EPS (2h) = 2h de cours

Comment sont sélectionnés les dossiers ?

Les dossiers sont examinés par l’ensemble des professeurs. Ils sont évalués en fonction des résultats obtenus en première S et lors des deux premiers trimestres de terminale S. Évidemment, une forte attention est également portée aux remarques des professeurs. Les dossiers sont notés puis classés. Cet ordre, combiné à notre capacité d’accueil, déterminera les étudiants à qui une place sera proposée.

Quelle est la procédure exacte à suivre pour s’inscrire ?

Il faut suivre la procédure classique d’admission post-bac (http://www.admission-postbac.fr/). Seuls les dossiers obtenus par ce biais seront étudiés. Il est inutile de faire parvenir un dossier papier à l’établissement.

Est-il préférable de faire sa classe prépa en métropole ?

Si on se fi e à des classements qui ont souvent des critères très imprécis, on peut se dire qu’il vaut mieux faire sa prépa ailleurs. Il s’agit de ne pas oublier certains points :

1- Le changement de milieu à ce moment de la scolarité n’est pas évident à gérer (solitude, climat),surtout avec la grosse dose de travail qu’il faudra fournir. Dans le passé, beaucoup de ces tentatives se sont soldées par des échecs.

2- Il est beaucoup plus confortable de rester faire sa prépa à la Reunion afin de bien préparer son départ en métropole dans les meilleurs conditions au moment de l’intégration dans les Grandes Ecoles.

3- Ne pas oublier que les professeurs sont recrutés au niveau national et sont tout à fait aptes à préparer des élèves brillants aux concours les plus prestigieux. L’acteur principal de cette réussite reste l’étudiant.

Quelles moyennes faut-il avoir en maths et en physique pour être accepté(e) ?

Cela dépend évidemment toujours des autres dossiers qui se présentent. Une note minimale ne peut donc pas être fournie à l’avance ! Cependant, avec une moyenne de 12 dans toutes les matieres, vous aurez de fortes chances d’être accepté(e), à condition d’avoir des remarques positives et un avis au moins « favorable » sur le dossier scolaire.

Pourrai-je continuer à pratiquer mon activité favorite en classe prépa ?

Vous pourrez, voire vous devrez, continuer l’activité que vous aimez et qui vous permet de vous aérer l’esprit. Il faudra juste être raisonnable quant à la quantité horaire hebdomadaire. Cependant, il est évident que la poursuite d’un sport à haut niveau ou des études de musique, de danse au conservatoire par exemple sont difficilement compatibles avec la réussite d’études en CPGE.

Quelle est l’ambiance dans les classes ?

Cela dépend évidemment des années. L’important à signaler est que l’ambiance en classes prépas n’a plus rien à voir avec ce que l’on peut encore imaginer dans l’inconscient collectif. L’ambiance n’est pas à la compétition, les etudiants comprenant rapidement qu’il sont plus en compétition avec le reste de la France qu’avec leurs propres camarades. On peut dire que les ambiances de classe sont souvent bonnes avec une vraie entraide entre les étudiants.

Et si l’on se rend compte que je devrais vraiment intégrer une MP* ?

Il existe un partenariat avec le centre scolaire Aux Lazaristes de Lyon, qui peut éventuellement accueillir un etudiant brillant venant du lycée Saint-Charles. Sinon, il est toujours possible de postuler dans les di fférentes MP* des lycées métropolitains. Nous rappelons que tous les concours peuvent être parfaitement bien préparés au lycée Saint Charles.

27 mai 2015